In Australia, we often know biryani as an Indian or Pakistani dish, a rice bowl with chicken or meat with aromatic unique combination of spices and flavours. In Isfahan, however, you can experience a totally new version of biryani!

Biryani in Persian means to grill or fry. Biryani (as a dish, pronounced ber-you-nee) is a traditional Isfahani food, only made and served in Isfahan. People often have it on a Friday at lunch time, since it is considered to be heavy meal (not waist line friendly!) and consumed at times outside of normal working hours. It is often served with doogh, a savoury yogurt based drink flavoured with dried mint and salt but you can often order Coke as well.

The entrée for biryani is a type of soup, with pieces of bread soaked in meat stock freshly made at the restaurant. Similar to another traditional Iranian food called abgousht, this bowl of soup is called tilit and is topped with mint and kashk, a thick savoury diary product commonly used in many traditional Iranian foods.

Biryani in Persian means to grill or fry. Biryani (as a dish, pronounced ber-you-nee) is a traditional Isfahani food, only made and served in Isfahan.

The main dish, biryani, is made of two types of meat and wrapped in flatbread. Toppings are cinnamon, zereshk (barberries), walnuts and crushed almonds to add some crunch to the dish.

Iranians, similar to Indians, like to have little plates filled with lemon wedges, parsley, mint and sometimes raw onion and bowls of yogurt and pickles at the table. As you have figured out by now, Isfahani Biryani is nothing similar to the Indian one, there is no trace of rice and is lighter in chilli and spice but we leave it to you to discover in person!

 

There are a number of places in Isfahan with a reputation to make the best biriyani. SurfIran often takes its guests to the oldest biryani place in Isfahan, located at the heart of the bazaar as a family business established in 1906; or another one near the historical site of Si-o-Se Pol (33 Bridges) with a view to the Zayande river.

 

 

Est-il sécuritaire de voyager en Iran? L’Iran est un pays extrêmement riche, sans aucun problème de sécurité, où il est très aisé de voyager.

Il y a de nombreuses normes culturelles en Iran. L’une des plus étranges pour les étrangers est Taarof, qui régit les règles d’interaction sociale et d’hospitalité.

Do I need an Iran Visa on Arrival to visit Iran? And how hard is to get a visa? This is the most frequent question we get asked right after October 20 2015 that Iran has started issuing visas with 30 days validity at Tehran Imam Khomeini (IKA), Tehran Mehrabad (THR), Mashhad (MHD), Shiraz (SYZ) and Tabriz (TBZ) international airports.

In a few words “If you plan to go on trip to Iran, don’t risk it. Get an Iran visa the proper way from the Embassy.”

Whether you need a visa depends on where you are from and where you are travelling to.

Citizens of around 60 countries do not need an Iran visa to enter Iran for travelling purposes for various amounts of times.

Iran Visa on Arrival (VOA)

Most other countries citizens can gain a Iran visa on arrival from most of the major airports in Iran, although for peace of mind they can also apply for visas beforehand.

Visas on arrival for most countries only allow for a stay of 15 days. For US and Canadian citizens due to lack of any consular services in Iran, must have prior approval of an itinerary and tour operator before applying for a visa from the Ministry of Foreign Affairs.

Iran Visa on Arrival : Iran has extended airport visa validity from 14 days to 30 days as part of its plans to boost tourism industry in the country.

Iran Visa on Arrival : Iran has extended airport visa validity from 14 days to 30 days as part of its plans to boost tourism industry in the country. Photo by arwcheek @ Flickr

Most tour companies will take care of this for you. No citizens of Israel are permitted to travel to Iran. People who have an Israeli stamp in their passport will also be denied entry.

Visa for Kish Island

All citizens except for Israeli can travel to Kish Island, a popular tourist island, without a visa for up to two weeks.

Since visa requirements are subject to fairly constant change, it is best for everyone to contact Iranian consulate or embassies in their own country to find out what is required before entry.

Most Iran visas will be approved in two to three weeks. Most people find it relatively easy if correct information is given. However, it is best to allow for plenty of time before applying.

For more information about Iran Visa on Arrival

Oui, c’est possible d’acheter des tapis persans ou d’autres souvenirs. L’Iran est connu pour avoir les meilleurs tapis et moquettes au monde.

Toutefois, avant de dépenser beaucoup d’argent, vous devez faire preuve de prudence afin de vous assurer que vous obtenez le produit authentique plutôt qu’un faux.

Lorsque vous achetez des articles dans des endroits comme le bazar, la négociation du prix est considérée comme normale.

Rules on photography depends on the place. Many mosques will allow photography inside and outside. Some museums will not allow photography inside but will outside.

A tourist takes photos while visiting Golestan Palace in Tehran

A tourist takes photos while visiting Golestan Palace in Tehran

Generally, if it is not permitted, a sign will indicate. Restrictions are placed on photography of government and military buildings.

Iran, Fars Province, Persepolis, listed as World Heritage by UNESCO, the Gate of all nations through which entered the delegations, bull androcephale winged, tourists groups - SURFIRAN

Iran, Fars Province, Persepolis, listed as World Heritage by UNESCO, the Gate of all nations through which entered the delegations, bull and rocephale winged, tourists groups

PERSEPOLIS, UNESCO World Heritage site

PERSEPOLIS, UNESCO World Heritage site

Masouleh, Village On the Rooftops, UNESCO Historical Heritage Site

Masouleh, Village On the Rooftops, UNESCO Historical Heritage Site

For people, when taking photos of specific people, it is always better to ask for permission. Often this will led to a positive response, many Iranians like to pose for photos.

Il n’est pas nécessaire d’accepter une décision politique ou une idéologie religieuse particulière pour se rendre en Iran.

En Iran, vous entendrez beaucoup de points de vue différents sur la politique et la religion, et inévitablement, tous les voyageurs auront leur propre opinion.

Cependant, le gouvernement iranien est très sensible à toute implication étrangère dans les affaires politiques internes, de sorte que toute activité politique en Iran, en particulier contre le gouvernement iranien, pourrait conduire à une arrestation.

Au moins pendant votre séjour en Iran, il est préférable de garder vos opinions privées sur des questions politiques et religieuses.

L’une des principales préoccupations de la population lorsqu’elle songe à voyager en Iran. La montée récente de groupes tels que ISIS a intensifié ces craintes. Cependant, l’Iran est l’un des endroits les plus sûrs du Moyen-Orient.

Ce que vous devez savoir sur le voyage en Iran dès maintenant

Certaines régions du pays, particulièrement près des zones frontalières avec l’Afghanistan et l’Irak, la province du Baloutchistan sont considérées par le gouvernement occidental comme présentant des risques plus élevés et ne sont généralement pas recommandées comme destination de voyage.

Ceux qui se rendent en Iran ont tendance à déclarer qu’ils se sentaient le moins en sécurité en tant que piéton, car les normes particulières suivies dans de nombreux pays occidentaux, telles que les voitures s’arrêtant automatiquement aux passages pour piétons, ne sont généralement pas respectées en Iran.

Ai-je besoin d’un guide?

La plupart des gens peuvent voyager de manière autonome en Iran, sans aucun guide ou guide officiel. Les citoyens américains et canadiens doivent toutefois faire approuver leur itinéraire et leur groupe de touristes au préalable, ce qui nécessitera un guide officiellement agréé. Cependant, dans le cadre de l’itinéraire, il est éventuellement possible d’inclure des jours gratuits qui, s’ils sont approuvés, permettront un voyage gratuit.

Cependant, beaucoup de gens préfèrent faire des visites guidées en Iran, car une grande partie de la population, y compris ceux qui travaillent dans le tourisme, ne maîtrisent pas l’anglais, ce qui rend certaines expériences plus difficiles.

Photo de Ninara – Flickr

Lire la suite:

Tours en Iran par SURFIRAN travel and tours
Est-il sécuritaire à visiter en Iran?
Voyage des femmes en Perse – L’aventure de Line en Iran
Tourisme en Iran: Voyage en Iran en 2017
Evolution de l’art en Iran – Une miniature persane
10 images qui montrent pourquoi la mosquée Nasir al-Mulk mérite vraiment sa place sur TripAdvisor
10 choses à savoir avant de visiter l’Iran

Toutes les femmes en Iran sont tenues de respecter les codes vestimentaires prescrits aux femmes en Iran. Cela signifie porter un foulard et ne pas laisser apparaître les peaux de vos bras ou de vos jambes en public.

Voyage en Iran en tant que femme

Il existe également une ségrégation hommes-femmes dans les transports publics. En respectant ces lois, les femmes n’auront généralement pas de problèmes de sécurité.

Les Iraniens sont réputés pour leur hospitalité et, en tant que visiteur, vous serez invités chez de nombreuses personnes pour un dîner ou un déjeuner.

Ce n’est pas aussi positif que cela puisse paraître dans d’autres pays et est généralement un signe de respect envers l’invité. Il n’y a cependant aucune obligation d’accepter de telles offres.

Que vous ayez besoin d’un visa ou non dépend de votre lieu de résidence et de votre destination. Les citoyens d’environ 60 pays n’ont pas besoin de visa pour entrer en Iran à des fins de voyage pour des durées variables.

La plupart des citoyens des autres pays peuvent obtenir un visa à l’arrivée dans la plupart des grands aéroports d’Iran, mais ils peuvent également demander un visa à l’avance. Les visas à l’arrivée dans la plupart des pays ne permettent qu’un séjour de 15 jours. Pour les citoyens américains et canadiens en raison de l’absence de services consulaires en Iran, ils doivent obtenir l’approbation préalable d’un voyagiste et d’un voyagiste avant de demander un visa au ministère des Affaires étrangères.

La plupart des agences de voyage s’occuperont de cela pour vous. Aucun citoyen d’Israël n’est autorisé à se rendre en Iran. Les personnes qui ont un tampon israélien dans leur passeport se verront également refuser l’entrée. Tous les citoyens, à l’exception des Israéliens, peuvent se rendre sur l’île Kish, une île touristique très fréquentée, sans visa pendant deux semaines.

Étant donné que les exigences en matière de visas sont soumises à des changements relativement constants, il est préférable que tout le monde contacte les consulats iraniens ou les ambassades dans leur propre pays afin de savoir ce qui est requis avant d’entrer.

La plupart des visas seront approuvés dans deux à trois semaines. La plupart des gens trouvent cela relativement facile si des informations correctes sont données. Cependant, il est préférable de prévoir suffisamment de temps avant de postuler.

– Tim Dobson